Le DRH, garant de la réussite à long terme, dernier article de G.Verrier sur RH Info, 24/07/2017

Pourquoi est-il aussi rare que l’entreprise mette en œuvre une approche stratégique des ressources humaines ? La réponse réside au moins pour partie dans la tension qui existe dans la plupart des entreprises entre leurs besoins de moyen et long termes et leurs priorités de court terme.

La contradiction majeure

A l’âge de l’information et de la relation qui est le nôtre, c’est le travail du savoir qui conditionne de plus en plus la croissance économique et le développement de l’entreprise. L’importance du capital intellectuel devient plus évidente. La valeur est construite sur les talents individuels et collectifs, à partir desquels l’employeur peut générer durablement le profit. Pour qui analyse le fonctionnement de l’entreprise, l’affirmation selon laquelle « nos collaborateurs sont notre première richesse » n’a jamais autant constitué une vérité.

En parallèle, les priorités du business relèvent dans la plupart des entreprises du court terme et de « la ligne du bas », avec un impératif : générer un retour immédiat pour l’actionnaire. Pour de nombreux dirigeants, c’est là non seulement la priorité, mais aussi parfois la préoccupation unique. Et de ce fait, les thématiques de gestion des hommes sont très loin dans leur agenda. Elles ne sont alors traitées que comme des questions opérationnelles de court terme, et non comme des enjeux clés ou relevant de l’investissement.

C’est bien là, dans cette tension entre le besoin qu’a l’entreprise de travailler son capital humain pour se développer et cet impératif de court terme, qu’est la contradiction majeure. Chez certains dirigeants, notamment les DRH, cette situation peut constituer un véritable dilemme.

Lire l’article en entier ici : RH Info – 24/07/2017 – Le DRH garant de la réussite à long terme

Déposez vos commentaires

Comment (required)
Name (required)
Email (required)